AccueilEspace médecinsLa prescriptionQuestions - réponsesEn pratique, comment ça marche ?

En pratique, comment ça marche ?

Quelle est la durée d’une cure ?

Pour être efficace, la durée d’une cure est de18 jours à raison de 6 jours par semaine. Un planning personnalisé est élaboré par le médecin.

Cependant, et selon les patients et leurs pathologies, les cures peuvent durer 6 ou 12 jours.
Il est à noter que seule la cure de 18 jours est remboursée par la sécurité sociale.


Quels soins sont pratiqués pendant la cure?

Les cures thermales font appel à des techniques spécifiques réparties en trois grands groupes : l’hydrothérapie externe ou générale (bains et douches), l’hydrothérapie interne ou locale (aérosolthérapie, inhalations, gargarismes, nébullisation) et la cure de boisson (ingestion d’eau minérale).

Rapide aperçu des soins les plus répandus (ces traitements sont des exemples qui ne représentent pas l'exhaustivité des soins) :

  • Les jambes lourdes, ulcères variqueux et séquelles de phlébite sont traités par des douches et des bains, des massages sous l'eau et le couloir de marche aquatique.
  • Les eczémas, acné, sécheresse et desquamation de la peau sont soignés par des bains, des pulvérisations, des massages sous l'eau qui adoucissent la peau.
  • Pour les calculs rénaux, infections urinaires et prostatite, il faut boire 2 à 3 litres par jour pendant la cure. Douches et bains sont concentrés sur la région lombaire pour ceux qui souffrent de problèmes rénaux.
  • Les otites, sinusites, bronchites et rhinites ainsi que les allergies entraînant des crises d'asthme, des rhumes à répétition ou encore des toux chroniques sont soulagées par des gargarismes, des inhalations, des séances d'aérosol et des irrigations nasales afin de dégager le système respiratoire et la sphère ORL.
  • Les artérites des membres inférieurs, l'angine de poitrine ou le syndrome de Raynaud s'atténuent par des bains, des douches localisées et le couloir de marche aquatique.
  • Les problèmes digestifs fonctionnels tels que constipation sévère ou colite, les inflammations de l'intestin, les séquelles d'hépatite et les surcharges pondérales sont combattus par l'ingestion d'eau et une alimentation adaptée.
  • Les infections gynécologiques et règles douloureuses sont traitées par des irrigations vaginales, des pulvérisations cervico-vaginales et des enveloppements de boue.
  • Les états dépressifs, le stress, les troubles du sommeil et la spasmophilie diminuent par des bains, des douches générales ou locales, des massages sous l'eau, une cure de boissons et des phases de relaxation.

En complément de ces soins, des exercices physiques et de mobilisation, en piscine par exemple sont dispensés dans les traitements de certaines pathologies.

 

Quelle est la durée des soins ?

Une cure thermale, c’est un tiers de soins, un tiers d’activité physique et un tiers de repos.

  • La durée des soins thermaux (bains, douches…) varie : elle est généralement comprise entre 5 et 15 minutes. Le traitement quotidien dure de 1h à 2h.
  • Les activités physiques varient et sont adaptées en fonction du patient.
  • Le repos en cure thermale est indispensable, en raison des modifications physiologiques qu’entraînent les différentes techniques thermales utilisées. La majorité des soins pratiqués provoque une vasodilatation des vaisseaux, une augmentation de la pression artérielle, une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la diurèse et de la température corporelle. Dans les minutes qui suivent l’arrêt des soins, l’organisme effectue des corrections qui peuvent entraîner des réactions comme la chute de pression artérielle.  Il faut donc prendre le temps du retour à la stabilisation de l’organisme.

Le curiste bénéficie de trois visites médicales pendant son séjour, et trois à six soins par jour sont obligatoires (selon les orientations médicales).


A partir de quel âge la prise en charge des enfants peut-elle commencer ?


La prise en charge des enfants peut commencer très tôt, dès l’âge de 3 mois, dans certaines pathologies bien définies (la dermatite atopique en particulier). Les autres pathologies de l'enfant couramment traitées sont l'asthme, l'allergie, les infections ORL, l'énurésie, les séquelles traumatiques, le psoriasis de l’adolescent, les cicatrices et brûlures, l'obésité. Conciliant soins et éducation à la santé, la cure thermale pour enfant est adaptée jusqu’à 17 ans.

  • En dermatologie, dès 3/6 mois, le bébé, accompagné par un parent est pris en charge quotidiennement pour des soins thermaux, douche, bain, pulvérisation, humage, massage...
  • Pour les enfants d’âge primaire, l’accueil se fait soit en maison d’enfants, soit en hébergement meublé ou hôtelier avec un adulte accompagnant. Dès que l’enfant se sent autonome, il peut suivre son parcours de soin individuellement et rejoindre sa famille ensuite. Des ateliers et activités autour de la pathologie sont proposés comme des animations ludiques et de plein air.
  • Les adolescents ne sont pas exclus. Supporter une maladie chronique à cet âge est source de difficultés relationnelles, sociales et d’observance thérapeutique. Les jeunes sont éclairés d’une manière ludique et adaptée : conseils hygiéno-diététiques, encouragement à l’activité sportive, formation et information sur la maladie et son environnement, le tout au sein d’un groupe homogène de même classe d’âge.

La présence des parents est souhaitable quand l’enfant est bébé ou très jeune. Pour les plus grands, si une composante psychologique a un rôle dans la maladie (énurésie), la maison d’enfants est préférable. Les soins thermaux se font sous sa responsabilité avec des moniteurs diplômés. Dans les maisons ouvertes à l’année, les enfants sont scolarisés sur place.
Certaines stations ont acquis une vraie réputation au niveau de la prise en charge, avec des ateliers d’éducation à la santé, comme souffle enfant et jeux respiratoires à Challes-les-eaux, des ateliers de crémage ou d’alternative au grattage à Avène ou La Roche-Posay, ou encore l’école de l’Asthme à La Bourboule. Ces accueils optimisent les soins thermaux.
Les maisons d'enfants reconnues par le ministère de la Santé peuvent accueillir des enfants de 3 à 17 ans.
 Pour obtenir les coordonnées des maisons d'enfants : contactez directement l'Office de Tourisme de la station thermale qui vous intéresse.

Quels sont les professionnels des équipes médicales et paramédicales ?

La filière des soins du thermalisme se compose de professionnels thermaux et parathermaux : 


Les emplois thermaux :

  • Agent thermal
    • Salarié(e) qui prend en charge les curistes dans les unités de soins. Il (elle) donne les soins thermaux à l'exception des pratiques obligatoirement administrées par des médecins ou des kinésithérapeutes, conformément aux directives de l'établissement notamment en matière d'accueil, d'hygiène et d'organisation des soins. La Commission Nationale Paritaire de l’Emploi (CNPE) de la branche thermalisme a souhaité créer une certification professionnelle pour le métier d’agent thermal.
      > Le certificat de qualification professionnelle (CQP)
      permet de reconnaître une qualification professionnelle, de par son inscription au Registre National des Certifications Professionnelles (Ministère du Travail). Ce certificat, délivré par la branche professionnelle, permet à chaque agent thermal d’acquérir une qualification opérationnelle reconnue, soit par la voie de la formation initiale, soit par la VAE (validation des acquis de l'expérience).
  • Infirmier(ère)
    • Salarié(e) diplômé(e) de l'Etat qui excerce dans le cadre réglementaire ses compétences au sein d'un établissement thermal. Il (elle) peut, en fonction de l'organisation de l'entreprise, participer aux missions de production et de qualité des soins, d'administration, de formation, de prévention et d'hygiène
  • Masseur-kinéthérapeute
    • Salarié(e) diplômé(e) de l'Etat ou possédant une autorisation d'exercer délivrée par la Direction Générale de la Santé. Il exerce dans le cadre réglementaire ses compétences au sein d'un établissement thermal, notamment en fonction de la typologie des soins et des traitements délivrés par l'établissement.
  • Responsable de service(s)
    • Salarié(e) polyvatent(e) ayant une bonne connaissance des techniques de soins et du fonctionnement de l'ensemble des services thermaux (y compris le service administratif), lui permettant d'assurer une surveillance des services et des soins dispensés par les agents thermaux.
  • Médecin thermal
    • Le médecin spécialiste diagnostique, prévient, les pathologies et effectue les soins de patients en fonction de la spécialité chirurgicale ou médicale. Il coordonne la prise en charge médicale d'urgence et organise le recueil et le traitement des informations médicales. Il a la possibilité de former ou de faire des actions d'enseignement. Les médecins avec une activité thermale sont à peu près 750 en France, dont 65% ont une formation de généraliste et 35% de spécialistes. Leur activité thermale est évaluée à 95% de leurs revenus pour la grande majorité et à 45%, s’ils sont spécialistes. Médecins du dépistage, de la prévention et de l’éducation, ils déclarent pour 60% d’entre eux donner des conseils de santé à leurs patients.

Les emplois parathermaux :

  • Diététicien(ne )
  • Esthéticien(ne)
  • Pédicure-podologue
  • Psychologue
  • Sophrologue
  • Moniteur de gymnastique
  • Surveillant(e) de baignade

 

Quelles sont les installations à disposition des patients dans les centres thermaux ?

Selon l’article R1322-66 du code de la santé publique, un établissement thermal doit comprendre :
1° Essentiellement, un service de kinésibalnéothérapie dont les postes de traitement doivent être dotés des moyens classiques permettant la mobilisation sous l'eau
2° Eventuellement, une salle de rééducation pourvue du matériel permettant la mobilisation individuelle des malades.
Les autres locaux ou équipements prévus dans les centres ou services de réadaptation fonctionnelle sont ici facultatifs.

Dernière modification le 10 janvier 2013 à 14:56

Stations thermales

Rechercher une cure thermale


 

Désolé, cette ville n'est pas répertoriée.
Nous vous conseillons d'effectuer votre recherche par pathologies ou par orientations thérapeutiques.

Recherche détaillée