1. Médecins
  2. En pratique
  3. Orientations thérapeutiques

Phlébologie

Les maladies chroniques vasculaires, artérielles, veineuses, lymphatiques et de la microcirculation touchent plus de la moitié de la population française. Leur prise en charge est en plein développement depuis quelques années. Les maladies de la circulation de retour, affections veineuses chroniques et atteintes du réseau lymphatique sont prises en charge dans 14 stations thermales disposant de l’agrément pour l’orientation phlébologie. Balnéation en eau profonde, bains bouillonnants, massages sous affusion d’eau, enveloppements humides, mobilisation en piscine font partie des principaux soins délivrés.

Les pathologies de cette orientation

Acrosyndromes (syndrome de Raynaud)

Le phénomène de Raynaud se caractérise par un arrêt passager de la circulation sanguine au niveau des doigts ou, plus rarement, à d’autres extrémités comme les orteils ou le nez. Le syndrome intervient par crises déclenchées souvent par le froid, les variations de température, l’humidité ou le stress.

En savoir +

Affections veineuses chroniques

Les varices, les symptômes veineux et les troubles trophiques font partie des trois syndromes d’affections veineuses chroniques liés au dysfonctionnement de la circulation au niveau des membres inférieurs. La cure thermale va apporter des soins et des conseils adaptés aux patients.

En savoir +

Lymphœdème

Le lymphœdème est un gonflement d’un membre dû à une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus sous la peau. Plus de 100 000 personnes sont touchées en France et le lymphœdème fait notamment partie des complications consécutives du cancer du sein. Souvent volumineux, compliqué de fibrose ou d’infection, il altère massivement la qualité de vie et constitue un handicap physique et social important. Avec des soins généraux et locaux réalisés dans un environnement propice à la détente et à l’échange, la cure thermale se révèle particulièrement adaptée.

En savoir +

Suite des phlébites

La phlébite ou thrombose veineuse est provoquée par un caillot de sang qui bouche une veine et peut ensuite migrer puis provoquer une embolie pulmonaire. La cure thermale permet d’éviter les complications et les séquelles, particulièrement lorsque les troubles de la peau sont menaçants ou en cours de constitution, ainsi que sur des jambes simplement douloureuses.

En savoir +