1. Médecins
  2. C'est quoi ?
  3. Questions fréquentes
  4. Le thermalisme est-il reconnu également à l’étranger ?

Questions fréquentes

Questions fréquentes

Le thermalisme est-il reconnu également à l’étranger ?

Oui, le thermalisme est reconnu à l’étranger, principalement en Europe, car elle est un continent de traditions thermales : l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, les pays de l’Est sont des pays comparables à la France en termes d’histoire thermale.

Beaucoup de pays européens ont donc une activité thermale très comparable à celle de la France. Nous avons les mêmes types d’eau, les mêmes soins, les mêmes indications et le personnel des établissements thermaux européens correspond au nôtre : médecins thermaux, agents hydrothérapeutes et masseurs-kinésithérapeutes…
Cependant, si l’offre est comparable, le statut des établissements thermaux et les niveaux de prise en charge des soins diffèrent d’un pays à l’autre. Dans certains pays par exemple, certains établissements thermaux sont considérés comme des établissements de santé et d’autres non, certains ont le droit de pratiquer des soins de suite, d’autres non. Autre exemple, en Espagne, c’est l’Assurance Vieillesse qui prend en charge les cures thermales. Il n’existe pas à ce jour d’offre générale commune à tous les pays européens.

Ces disparités existent également au niveau de la recherche. La phrase du professeur Christian-François Roques résume la situation : « la recherche thermale est européenne mais la recherche européenne thermale reste à construire ».
En effet, elle s’appuie sur quelques instituts universitaires dédiés et les études réalisées sont souvent publiées dans la presse scientifique européenne, principalement anglo-saxonne. Il n’existe pas aujourd’hui d’organisme européen reconnu en matière de recherche scientifique, ni de journal européen de la médecine thermale, par exemple.
La construction d’un réseau européen est en cours et représente l’avenir du thermalisme. Des programmes de coopération transnationale voient le jour, comme le projet TERMARED, qui vise à stimuler le développement du secteur thermal dans le terroir  du sud-ouest européen. Au niveau international, la Fédération Internationale (Mondiale) du Thermalisme et du Climatisme regroupe 14 membres et œuvre au développement du thermalisme dans le monde.