1. Pathologies
  2. Fibromyalgie

La fibromyalgie

Dans la prise en charge de la fibromyalgie, la cure thermale apporte des effets sur la douleur, la facilitation du mouvement et la gestion du stress. 

La fibromyalgie est une affection qui touche essentiellement les femmes et qui se manifeste par des douleurs diffuses et chroniques. Son apparition est souvent progressive et se manifeste chez l’adulte aux alentours de la trentaine. Avec environ 680 000 personnes atteintes en France, la fibromyalgie est de plus en plus reconnue après longtemps avoir été laissée de côté. De manière générale, la fibromyalgie a un impact conséquent sur la qualité de vie : elle entraine des difficultés dans la vie quotidienne et la vie sociale.

Symptômes de la fibromyalgie

Les symptômes principaux

Le symptôme principal est la douleur chronique avec la sensation d’avoir « mal partout ». Accentuées par les efforts, le froid, l’humidité, les émotions ou le manque de sommeil, les douleurs se manifestent sous différentes formes : articulaires, musculaires, tendineuses, neurologiques. 

On associe la fibromyalgie à des douleurs intenses à la fois diffuses dont la localisation peut changer pour une même personne et permanente même si leur intensité peut évoluer dans le temps. 

On retrouve les zones les plus sensibles autour de la colonne vertébrale (nuque, épaule, omoplates, hanches, etc.) ; C’est au réveil ou après avoir tenu une position prolongée que certaines personnes atteintes de fibromyalgie évoquent ressentir les douleurs les plus fortes : raideurs, muscles durs et sensibles, spasmes…

Les autres symptômes 

D’autres symptômes comme la fatigue, les troubles du sommeil, l’anxiété, les impatiences, les difficultés cognitives, les perturbations psychologiques ou troubles fonctionnels peuvent évoluer et varier d’une personne à l’autre. 

 

Quels sont les traitements ?

Quels sont les traitements ?

L’origine des douleurs étant inconnue, les traitements pour la fibromyalgie visent à réduire les symptômes, ils varient d’un patient à un autre et peuvent faire intervenir plusieurs spécialistes (rhumatologues, neurologues, psychiatres, etc.). 

Une prise en charge graduée très personnalisée sera mise en place par le médecin au regard de l’incertitude liée aux symptômes. Leur disparition totale est quasi impossible mais l’objectif sera de les réduire le plus possible à travers un suivi global.

Les traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux s’appuient sur des antalgiques, antidépresseurs, anxiolytiques, homéopathie et traitements de symptômes associés.

Les traitements non-médicamenteux 

L’activité physique est souvent la principale prise en charge de la fibromyalgie et entraine : diminution des douleurs, reconditionnement musculaire, bien-être, augmentation des capacités fonctionnelles…

Les trainements non-médicamenteux se fondent sur la kinésithérapie, l’hydrokinésithérapie, l’éducation thérapeutique, la relaxation, les techniques cognitivo-comportementales et l’accompagnement social et associatif du patient.

La fibromyalgie en cure thermale

La fibromyalgie en cure thermale

Une cure thermale en double orientation

Dans la prise en charge de la fibromyalgie, la cure thermale apporte des effets sur la douleur, la facilitation du mouvement et la gestion du stress. Les cures réalisées par les patients atteints de fibromyalgie sont essentiellement des cures de « rhumatologies ». En cas de troubles relationnels très importants, la cure thermale peut être délivrée dans l’orientation « affections psychosomatiques ». 

Une cure thermale rhumatologie : diminution des douleurs et meilleure autonomie

On reconnait un intérêt certain de la cure thermale pour les patients fibromyalgiques en particulier au niveau sédatif (douleurs) et au niveau du réentrainement à l’effort. 

  • Soulagement des douleurs grâce aux eaux chaudes 
  • Continuité des soins et amélioration globale à travers une prise en charge multidisciplinaire 
  • Autonomie et confiance grâce à des exercices de reconditionnement à l’effort et de renforcement musculaire
  • Détente musculaire avec les séances de sophrologie et de relaxation 
  • Fatigue chronique améliorée par la balnéothérapie thermale

La durée, l’empathie et la prise en charge globale des cures thermales instaurent un cadre propice pour les personnes atteintes de fibromyalgie : soulagement des douleurs, régulation du stress et de l’anxiété, éducation thérapeutique... Certaines stations ont même développé des protocoles spécialisés pour les patients fibromyalgique qui associent des soins adaptés et une prise en charge psychologique et/ou sophrologique. 

On observe une amélioration des douleurs spontanées des patients pendant 3 mois, pouvant se maintenir au 6e mois ou au 9e mois après la cure. La fatigue chronique, les troubles de l’humeur et du sommeil, les manifestations viscérales ou encore certaines dimensions de la qualité de vie se voient également améliorés après une cure thermale. 

Paroles et échanges entre malades, détente, travail sur la respiration et relaxation sont également prévues pour favoriser une reprise d’activité et une meilleure autonomie. 


Contre-indications : 

Les contre-indications sont celles habituelles des cures thermales (insuffisance cardiaque, pulmonaire, cérébrale, etc., cancer ou infection en évolution, psychoses ou démences séniles, immunosuppression en particulier due à un traitement biothérapique en cas de souffrance de rhumatisme inflammatoire). Certains soins sont contre-indiqués en cas d’insuffisances veineuses, intolérances ou contre-indications aux piscines (phobies ou troubles de l’équilibre), intolérances à la chaleur, dermatoses. Enfin, veillez à bien choisir le moment de la cure, voire la reporter en fonction de poussées aiguës de rhumatisme inflammatoire, chirurgie récente, phlébite, etc.