1. Curistes
  2. En pratique
  3. Orientations thérapeutiques

Voies respiratoires

Les pathologies liées à l’orientation voies respiratoires recouvrent un éventail très large. La médecine thermale permet de prendre en charge, chez l’adulte comme chez l’enfant, les affections de la sphère ORL (nez, sinus, pharynx, larynx, oreille) mais également celles de l’arbre bronchique (asthme et BPCO en particulier).


Le traitement thermal des voies respiratoires met les produits hydrothermaux au contact direct des tissus lésés. La cure thermale comprend donc, en fonction des pathologies : l’administration de l’eau thermale comme médicament (l’eau minérale naturelle et ses dérivés sont utilisés pour leur vertus antiseptique et antiallergique notamment) ; un traitement physique permettant d’évacuer les sécrétions et détritus et favorisant la mécanique ventilatoire et une climatothérapie propice au bien-être respiratoire (dans un air moins pollué, pauvre en germes et allergènes). A ces éléments s’ajoute une démarche de rééducation et d’éducation, particulièrement importante dans les affections bronchiques.

Les pathologies de cette orientation

Asthme

L'asthme, maladie respiratoire chronique le plus souvent d’origine allergique, touche 3 millions de français environ. Face à cet enjeu de santé publique, une prise en charge globale et complète s’impose pour soigner le malade asthmatique et non pas seulement les symptômes. Que ce soit pour l'enfant, l'adolescent ou l'adulte, l'éducation thérapeutique est un complément utile aux soins thermaux, qui permet de mieux gérer ses crises, les anticiper et les prévenir.

En savoir +

Asthme chez l'enfant

L’asthme touche 10 % des jeunes scolarisés, ce qui en fait la première maladie chronique dans cette population. Difficultés à courir, faire du sport, pesanteur thoracique, toux fréquentes, stress lié aux crises potentielles … les conséquences sur la vie des enfants sont nombreuses. La cure thermale peut représenter une réponse face aux symptômes mais aussi l’opportunité d’apprendre à maîtriser leur apparition avec une prise en charge globale : médicale, éducative et préventive.

En savoir +

Broncho-pneumopathie obstructive (BPCO)

La Broncho-pneumopathie obstructive de l’adulte (BPCO) désigne un ensemble de problèmes respiratoires graves. Elle se manifeste par une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches dont la principale cause est le tabagisme. La cure thermale peut apporter au patient atteint de BPCO des améliorations sur la fonction respiratoire et la qualité de vie.

En savoir +

Otite

L’otite est une infection virale ou bactérienne de l’oreille qui se manifeste souvent après une rhinopharyngite. Très fréquente chez l’enfant en raison d’un système immunitaire encore fragile, elle peut également faire surface à l’âge adulte. Quand les traitements médicamenteux ne suffisent plus, un séjour en cure thermale peut compléter utilement l’arsenal thérapeutique en permettant la réduction de l’inflammation et la diminution des douleurs associées.

En savoir +

Pharyngite

La pharyngite est une inflammation souvent bénigne du pharynx. On parlera de rhinopharyngite lorsque l’inflammation touche également les muqueuses nasales. La cure thermale peut apporter un complément bénéfique à la prise en charge lorsque les traitements habituels de la pharyngite ne suffisent pas à soulager le patient.

En savoir +

Rhinites

Écoulement nasale, nez bouché, irritation des yeux… Lorsqu’elles sont chroniques, les rhinites peuvent impacter le quotidien des patients. La cure peut représenter un complément thérapeutique qui permet de réduire les symptômes grâce à l’eau thermale dont les propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses sont reconnues.

En savoir +

Rhino-sinusites allergiques chronique

Lorsque la sinusite est chronique, c’est-à-dire lorsqu’elle persiste après une dizaine de semaines malgré la prise de traitements médicamenteux, elle est souvent due à une allergie. On parlera dans ce cas de « rhino-sinusite allergique » ou de « sinusite allergique ». Animaux, acariens, pollens … nombreux sont les allergènes qui peuvent provoquer cette inflammation des parois du nez et des sinus, handicapante au quotidien.

En savoir +

Sinusite chronique

La sinusite désigne l’inflammation des muqueuses qui recouvrent l’intérieur des sinus. Les sinus sont des cavités osseuses situées dans les os du visage : chaque sinus communique avec les fosses nasales grâce à de petites ouvertures, par lesquelles s’écoule normalement le mucus. Lorsqu'un virus ou une bactérie se loge dans les sinus, la muqueuse s'irrite et enfle, ce qui entraine une obstruction des sinus et empêche la circulation du mucus vers le nez.

En savoir +

Trachéite allergique

La trachéite allergique est une inflammation de la muqueuse de la trachée qui provoque gêne à la respiration et toux sèche. Avec des propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses, l’eau thermale apporte une réponse complémentaire aux traitements médicamenteux de première intention.

En savoir +