1. Curistes
  2. Les cures thermales
  3. Cures conventionnées
  4. pathologie

La dermatite atopique en cure thermale

Les patients atteints de dermatite atopique peuvent bénéficier d’une cure thermale à visée dermatologique. L’eau thermale utilisée directement au contact des muqueuses et sur les lésions possède des effets bénéfiques. De plus en plus fréquente, la dermatite atopique également appelée eczéma atopique touche principalement les bébés même si les adolescents et les adultes peuvent également être concernés.

L’eczéma est une affection bien connue des jeunes parents dont les rougeurs sur le corps de leur nourrisson sont souvent source de tracas. Quand le bébé devient grand, la dermatite atopique peut s’installer durablement et altérer sa qualité de vie. Nombreux sont les cas d’enfants qui sont en voie de déscolarisation lorsque les poussées s’intensifient et que le prurit (les lésions de grattage) croît. Le sujet de l’esthétique joue indéniablement sur le mal-être de l’enfant ; l’eczéma est une affection non contagieuse mais visible et peut être à l'origine de remarques parfois cruelles de la part des autres enfants.

La dermatite atopique et le psoriasis sont en tête des maladies cutanées fréquentes dont le retentissement psychosocial peut être important : 3 à 10% de la population française est concernée.

Symptômes de la dermatite atopique

La dermatite atopique ou l’eczéma atopique touche principalement les nourrissons et les enfants puis disparaît avec l'âge. Elle apparaît par poussées et provoque de fortes démangeaisons qui peuvent venir troubler le sommeil de l’enfant et écorcher la peau. Rougeurs, œdèmes, peau rugueuse et sèche sont des symptômes de l’eczéma atopique. Selon l’âge, les zones touchées ne sont pas les mêmes : visage, plis de flexion et cou pour le nourrisson mains, chevilles, coudes pour l’enfant.

Traitements de la dermatite atopique

Traitements de la dermatite atopique

Après son diagnostic, le médecin prescrit un traitement pour l’eczéma du nourrisson ou de l’enfant. Lors des poussées, l’objectif sera de limiter l’apparition des plaques et de les faire disparaître le plus vite possible. Un dermocorticoïde local, en crème ou en pommade, est alors à appliquer directement sur les zones touchées pour calmer l’inflammation et les démangeaisons.

Dermatite atopique en cure thermale :

Dermatite atopique en cure thermale :

Les patients atteints de dermatite atopique peuvent bénéficier d’une cure thermale à visée dermatologique. L’eau thermale utilisée directement au contact des muqueuses et sur les lésions possède des effets bénéfiques.

La cure thermale à orientation dermatologie est un lieu privilégié d'éducation thérapeutique et d'échange. Elle permet au patient de soulager ses symptômes et d'acquérir davantage d'autonomie dans la gestion de sa maladie. Des soins hydrothermaux généraux (bains, douches, massages) et des soins locaux seront appliqués durant la cure. Les soins utilisent l’eau thermale pour ses propriétés antiprurigineuses, anti-inflammatoires, apaisantes et cicatrisantes. Ils permettent avant tout de réhydrater l'épiderme en profondeur et de réduire le prurit. La cure facilite également les échanges entre les curistes, leur famille et avec les associations de patients, dont le rôle est très important.

Responsabiliser l’enfant et le rendre acteur de ses soins

L’éducation thérapeutique apportée durant la cure est particulièrement adaptée aux enfants : une école de l’eczéma pour comprendre la maladie, des ateliers conseils pour faciliter la gestion de l’eczéma, un accompagnement spécifique des enfants, un.e éducateur.trice et un psychologue accueillant les enfants et sa famille, une socialisation de l’enfant et une dédramatisation pour les parents.

L’objectif est d’apprendre à l’enfant à bien appliquer les crèmes prescrites par son médecin, de manière autonome. Il apporte sa propre crème et apprendra, de manière ludique, à s’hydrater efficacement, ou encore à bien se laver les mains avant le pommadage pour éviter les infections. Le personnel thermal réalise que les traitements prescrits par le médecin traitant sont parfois mal appliqués une fois à la maison : la prise en charge en atelier va permettre de minimiser les effets néfastes des médicaments utilisés à mauvais escient, de personnaliser les habitudes thérapeutiques et d’optimiser ainsi les chances de guérison ou de stabilisation.

Pratiquer une cure thermale par an permettra à l’enfant d’être apaisé, de moins se gratter, de mieux dormir et de reprendre confiance en lui.

Contre-indications :

Infections (bactériennes, virales, fongiques, parasitaires, dermatoses bulleuses), état général dégradé (insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, mobilité très réduite), contexte psychologique défavorable, échec des cures antérieures.

Où faire ma cure?


8 stations thermales en France possèdent une orientation Dermatologie.