1. Curistes
  2. C'est quoi ?
  3. Questions fréquentes
  4. En utilisant de l’eau non minérale dans les soins, obtient-on les mêmes effets ?

Questions fréquentes

Questions fréquentes

En utilisant de l’eau non minérale dans les soins, obtient-on les mêmes effets ?

Non, les effets des cures thermales sont directement liés aux compositions chimiques des eaux minérales des sources qu’elles exploitent. Une eau est déclarée minérale lorsque, jaillissant d’une source identifiée, elle possède de caractéristiques physico-chimiques déterminées et constantes, une pureté microbiologique et a démontré l’existence d’un bénéfice pour la santé. Selon son faciès physico-chimique, l'eau sera utilisée pour une ou plusieurs orientations thérapeutiques spécifiques.
Il existe ainsi en France environ sept cents sources d’eau minérales répertoriées et utilisées dans la centaine de stations thermales françaises. 

Les eaux sont classées sur le plan thérapeutique en fonction de leur composition chimique (quantité et nature des minéraux contenus sous forme ionique, pH, température).

  • Les eaux sulfurées sodiques ou calciques (forte présence d’acide sulfhydrique) ont un taux élevé en soufre qui exerce une action curative sur les muqueuses, lieu de développement des infections chroniques. Elles sont utilisées pour lutter contre les maladies des voies respiratoires (rhinites, otites, asthme, bronchites,...).
  • Les eaux sulfatées (forte présence de soufre) sont indiquées dans les affections du rein et dans certaines maladies métaboliques (eaux sulfatées calciques). Mixtes (calciques et magnésiennes), elles sont aussi indiquées pour le traitement des eczémas, des séquelles et cicatrices de brûlure.
  • Les eaux chlorurées sodiques – salées où prédomine le chlorure de sodium, provenant souvent de gisements de sel gemme, ont un effet stimulant sur la croissance et sont indiquées dans le traitement des troubles du développement et de l'énurésie.
  • Les eaux bicarbonatées gazeuses ont pour élément le bicarbonate. Les eaux bicarbonatées sodiques facilitent le traitement de certaines affections gastro-intestinales et hépato-biliaires. Elles régularisent la motricité du tube digestif, atténuent les spasmes digestifs et ont également une action cicatrisante sur la muqueuse intestinale. Les eaux bicarbonatées calciques ont un effet anti-inflammatoire, apaisant et cicatrisant en dermatologie, notamment dans le traitement de l’acné et des brûlures.
  • Les eaux faiblement minéralisées – moins de 500 mg par litre – et en particulier oligo-métalliques (cuivre, arsenic, sélénium, zinc…),
  • Les eaux ferrugineuses